skip to Main Content

CSR (CoSA en anglais) signifie Cercles de soutien et de responsabilité

Les Cercles de soutien et de responsabilité (CSR) sont un programme de réinsertion sociale, fondé sur les principes de la justice réparatrice, qui vise à réduire la victimisation sexuelle en aidant les personnes ayant commis des infractions d’ordre sexuel à mener une vie responsable et constructive au sein de leur communauté.

Depuis leur création par un groupe de bénévoles dévoués en 1994 à Hamilton, en Ontario, les CSR ont un objectif principal : Plus jamais de victimes.

Au fil des années, les CSR implantés partout au Canada ont suivi et soutenu des milliers de personnes, appelées membres principaux, ayant été incarcérées pour des infractions d’ordre sexuel qui cherchaient, de leur plein gré, une vie sans crime et une place dans la société.

En accompagnant les membres principaux et en les tenant responsables de leurs actes, les CSR contribuent à la sécurité et la santé de nos collectivités.

La méthode des CSR

La méthode des CSR a pour objet d’encourager une discussion honnête, d’apporter du soutien et de favoriser la responsabilisation. Des bénévoles et des employés hautement qualifiés s’engagent à rencontrer les membres principaux individuellement et en groupe, sur une base régulière, pour un minimum d’un an et souvent pour beaucoup plus longtemps.

Les CSR organisent également des activités de groupe plus importantes qui favorisent l’apprentissage continu, la participation et l’engagement communautaire, notamment grâce à une série de discussions mensuelles dirigées et le partage de repas annuels (barbecue, dîner de l’Action de grâce, fête de Noël). Ceux-ci offrent aux membres principaux un environnement sécuritaire pour discuter de sujets pertinents, mettre en pratique leurs compétences sociales et se sentir valorisés et respectés.

La méthode des CSR fonctionne… voici comment

Le membre principal et trois ou quatre bénévoles de la communauté, formés et sélectionnés, composent un Cercle. Les bénévoles accompagnent le membre principal :

  • en donnant l’exemple de choix, d’attitudes et de comportements prosociaux qui favorisent une intégration réussie dans la communauté ;
  • en répondant à ses besoins d’ordre pratique (accès aux services médicaux, à l’aide sociale, à l’emploi, à un logement abordable, etc.) et en fournissant un réseau constant de soutien émotionnel ;
  • en développant des stratégies et des solutions constructives aux problèmes et préoccupations de tous les jours ;
  • en étant disponible si une crise survient ;
  • en remettant en question les comportements et les attitudes qui peuvent être associés au cycle de la délinquance ;
  • en célébrant ses réussites.

Le fait d’apporter un soutien constant et une responsabilisation compatissante aide les membres principaux à changer, en acquérant de nouvelles compétences et stratégies qui leur permettent d’atteindre leurs objectifs de vie et reconnaître les conséquences de leurs infractions passées. Lorsque les membres principaux sont accueillis avec dignité et respect et que des bénévoles de confiance leur offrent la possibilité de changer, leurs parcours de réintégration ont toutes les chances de réussir. Les CSR s’efforcent d’atteindre l’objectif « plus jamais de victimes » en utilisant une approche adaptée selon laquelle « personne n’est sacrifié », dans leur travail avec les membres principaux.

Les CSR donnent des résultats!

Les CSR contribuent à la sécurité de votre communauté

Il a été prouvé que la méthode des CSR réduit considérablement le taux de récidive. Des études, examinées par des pairs, ont démontré que le taux de récidive des participants aux CSR était inférieur de 70 % à 80 % au taux de récidive des personnes n’ayant pas participé au programme.

Les CSR utilisent l’approche la plus efficace pour briser le cercle vicieux des délits sexuels… et en ce sens, les CSR sont uniques, car il s’agit du seul programme communautaire de réinsertion sociale travaillant exclusivement avec des personnes ayant commis des délits sexuels. Le modèle des CSR est si efficace qu’il est maintenant implanté dans plus de 30 villes au Canada et dans de nombreux autres pays à travers le monde.

Le fait de mener une vie saine, productive et engagée motive fortement les membres principaux à ne pas commettre d’infraction. Le soutien et la responsabilisation permettent d’éviter de nouveaux préjudices sexuels.

Back To Top
%d bloggers like this: